trame

trame

trame [ tram ] n. f.
• 1549; traime XIIe; lat. trama
I
1Ensemble des fils passés au travers des fils de chaîne, dans le sens de la largeur, pour constituer un tissu. Tapis qui montre la trame, usé jusqu'à la trame. corde. Fil de trame, ou ellipt la trame : fil qui sert à former les duites. Envider, dévider la trame.
2(1764) Sc. Structure d'un réseau. Trame bronchovasculaire du poumon.
Technol. Fin quadrillage sur verre ou film transparent, interposé entre l'original et la couche sensible dans les procédés de reproduction graphique ( photogravure).
Audiovis. Ensemble des lignes horizontales explorées au cours d'un balayage vertical d'une image de télévision.
Inform. Ensemble d'informations binaires véhiculé dans une procédure de transmission synchrone.
IIFig.
1(XVIe) Vx Ce qui se déroule comme un fil. « Comment se noue et se dénoue la trame de nos destinées » (Marmontel).
(fin XVIe) Vx Intrigue, complot. « Des intrigues qui s'élaborent [...] , des trames qui s'ourdissent » (Balzac).
2(1829) Mod. Ce qui constitue le fond et la liaison d'une chose organisée. texture. « ces petits faits insignifiants et délicieux qui forment le fond même, la trame de l'existence » (Maupassant).
⊗ HOM. Tram.

trame nom féminin (latin trama) Ensemble des fils tendus sur le métier à tisser et passant transversalement entre les fils de la chaîne, pour constituer un tissu. Fil fabriqué pour cet usage, généralement moins tordu que le fil de chaîne. Littéraire. Ce qui constitue le fond sur lequel se détachent des événements marquants : La trame d'un récit. Architecture Maillage, quadrillage d'un plan d'architecture ou d'urbanisme. Histologie Éléments qui constituent la charpente ou la partie résistante d'un tissu. Imprimerie et Photographie Écran constitué d'un support transparent (verre ou fil) quadrillé ou réticulé. Télévision Ensemble des lignes horizontales explorées au cours d'un balayage vertical unique d'une image de télévision. (Dans les systèmes actuels, pour éviter le papillotement, chaque image comprend deux trames, l'une pour les lignes paires, l'autre pour les lignes impaires.) ● trame (expressions) nom féminin (latin trama) Impression à trame de soie, synonyme de sérigraphie. ● trame (homonymes) nom féminin (latin trama) tram nom masculin trame forme conjuguée du verbe tramer trament forme conjuguée du verbe tramer trames forme conjuguée du verbe tramertrame (synonymes) nom féminin (latin trama) Littéraire. Ce qui constitue le fond sur lequel se détachent des...
Synonymes :
Histologie. Éléments qui constituent la charpente ou la partie résistante d'un...
Synonymes :
Imprimerie et Photographie. Impression à trame de soie
Synonymes :
- sérigraphie

trame
n. f.
d1./d TECH Ensemble des fils passés au moyen de la navette au travers des fils de chaîne pour former un tissu.
|| CONSTR élément géométrique répétitif autour duquel est structurée une construction.
|| AUDIOV Ensemble des lignes d'une image de télévision.
d2./d Fig. Ce qui constitue le fond, le support continu. Tout ce qui fait la trame de notre vie. La trame d'un roman, sa structure.

TRAME, subst. fém.
A. — TISS. Ensemble des fils qui croisent transversalement les fils de la chaîne préalablement tendus sur un métier pour constituer définitivement un tissu, une étoffe. Effet de trame; fils de trame; la trame du tapis. Toutes les fenêtres également garnies de métiers [à tisser] où travaillaient deux hommes... alternant leurs gestes sur la trame (A. DAUDET, Rois en exil, 1879, p. 50). On obtient [dans le tissage] deux nappes [de fils] une nappe supérieure et une nappe inférieure entre lesquelles passe la trame ou duite (ARAUD, Ch. THOMAS, Fabric. drap, 1921, p. 10).
User jusqu'à la trame. Utiliser en parvenant à un point d'extrême usure. Synon. user jusqu'à la corde. Au fig. User jusqu'à la trame. Employer un procédé, une méthode, une formule, etc., éculés. Gaspar avait décidé de faire une reprise d'une pièce de Gavault, usée jusqu'à la trame et qui montrait toutes ses reprises (VIALAR, Carambouille, 1949, p. 146).
P. métaph. ou au fig. Vous connaissez enfin son secret odieux. Mais de ses trahisons la trame découverte, Ne fera, je le crains qu'avancer notre perte (CONSTANT, Wallstein, 1809, II, 3, p. 50). La souffrance aiguë s'irradie, pousse en tous sens ses merveilleux rameaux, ou court sous la trame des nerfs, pareille à une navette agile (BERNANOS, Soleil Satan, 1926, p. 275).
B. — 1. ANAT. Structure qui constitue la charpente ou la partie fondamentale d'un tissu animal. Le tissu pulmonaire était réduit à une trame fibreuse (CADET DE GASSICOURT, Mal. enf., 1880, p. 176). La sèche, Sepia officinalis, est un mollusque céphalopode dont le corps contient un organe spongieux à trame de chiline associé à un carbonate de chaux (A. FRANCE, Balth., Abeille, 1889, p. 149).
2. INFORMAT. ,,Bloc d'informations, composé et transmis selon un ensemble de règles constituant une procédure synchrone de contrôle de liaison de données`` (MORVAN Informat. 1983).
3. PHOTOGRAV. Écran constitué d'un fin quadrillage gravé sur une plaque de verre que l'on interpose entre l'original et la couche sensible pour obtenir des effets de relief en photogravure ou en similigravure (d'apr. BÉG. Dessin 1978).
4. TÉLÉV. Ensemble des lignes ou points formant l'analyse d'une image (d'apr. Électron. 1960).
C. — Au fig.
1. Ce qui constitue la structure, le fond ou l'enchaînement logique d'une chose organisée et notamment d'une œuvre littéraire ou cinématographique. Synon. texture, tissu2. Maintenant Omer dévidait l'écheveau des fautes vénielles, embrouillées dans les mille actes quotidiens, à travers toute la trame de sa petite existence (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 218). Devant lui, ce n'était qu'une pauvre créature reformant en hâte la trame un instant déchirée de ses mensonges (BERNANOS, Soleil Satan, 1926, p. 203).
2. Vx. Machination cachée, intrigue nouée dans le but de nuire. Synon. complot, manigance. Elle vit encore au milieu de nous; déjà pleine d'une confiance nouvelle, elle relève cent mille têtes menaçantes, et médite de nouvelles trames pour rétablir son pouvoir sur les ruines de la liberté, et peut-être sur les vices mêmes de la constitution naissante (ROBESP., Discours, Contre veto, t. 6, 1789, p. 95).
3. Vx ou poét. Le cours de la vie. [La prêtresse] voit, aux clartés de trois lampes mystiques, Le ciseau destructeur, dans les mains d'Atropos, Retrancher d'un seul coup la trame des héros (FONTANES, Œuvres, Grèce sauvée, t. 1, 1821, p. 295). Delphe des jours d'Oreste a vu couper la trame (DUMAS père, Orestie, 1856, II, 10, p. 171).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Désigne une réalité matérielle 1. XIIe s. (Gloss. de Tours, 329 ds T.-L.,: hoc subtegmen: treme); ca 1250 Douai trainme (Rec. doc. hist. draperie, éd. G. Espinas et H. Pirenne, t. 2, p. 73); 2e moit. XIIIe s. traime (RUTEBEUF, Dame qui fit 3 tours autour du moustier, 76 ds Œuvres, éd. E. Faral et J. Bastin, t. 2, p. 295); 1549 trame (EST.); 2. 1764 biol. « tissu, charpente d'un corps organisé » (BONNET, Contempl. nat., Œuvres, t. VIII, p. 204 ds LITTRÉ); 3. a) 1904 terme de photogravure (Nouv. Lar. ill.); b) 1945, déc. télév. trame de 1000 lignes (in Sc. et Vie, 339, p. 228 b ds QUEM. DDL t. 28). B. Fig. 1. apr. 1271 traime « moyens de vivre » (RUTEBEUF, Plaies du monde, 5, t. 1, p. 378; v. note); 2. a) 1306 « suite d'actions (mauvaises) » ouvrer de foles traimes « mal faire » (GUILLAUME GUIART, Royaux lignages, éd. N. de Wailly et L. Delisle, 13297), rare; b) av. 1615 « intrigue nouée » ourdir une tresme (E. PASQUIER Rech., III, 44 ds Œuvres, t. 1, Amsterdam, Libraires assoc., 1723, col. 333 a); 3. 1552 « cours, développement » (RONSARD, Amours, CXXXI, 14 ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t. 4, p. 128); 4. « ce qui constitue le tissu, la structure d'un ensemble ») a) 1821 la trame [it.] de la conversation (J. DE MAISTRE, Soirées St-Pétersb., t. 2, p. 102); b) spéc. 1828 d'une œuvre littér. (SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., p. 6: la trame du ,,Roman de Renart``); 1885 d'une composition musicale (GEVAERT, Instrument, p. 265: la trame légère de son tissu instrumental). Du lat. trama « chaîne; trame; tissu »; la forme rég. traime a été altérée en trame sous l'infl. de tramer. Fréq. abs. littér.:565. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 897, b) 643; XXe s.: a) 671, b) 889. Bbg. QUEM. DDL t. 28.

trame [tʀam] n. f.
ÉTYM. 1549; traime, au XIIe; var. trème jusqu'au déb. XVIIIe; trame est refait au XVIe sur tramer; du lat. trama.
———
I
1 Ensemble des fils passés au travers des fils de chaîne, dans le sens de la largeur, pour constituer un tissu. Tisser, tissu. || Longueur des fils de trame. Duite. || La trame est croisée avec la chaîne. Chaîne, croisement. || Trame de laine, de coton, de soie… || Mélange de trames (→ Tramer, cit. 1). || Trame grossière (→ Poil, cit. 1). || Tissu, tapis qui montre la trame, usé jusqu'à la trame. Corde (II., 1.).Fil de trame, ou trame : fil qui sert à former les duites. || Envider la trame. || Dévideur de trame (→ Filature, cit. 2). || La trame est enroulée sur des canettes placées dans des navettes qui sont chassées d'un côté à l'autre du métier. || Passer la trame sans canette (au moyen d'un passe-trame), dans certains métiers à alimentation continue.
1 (…) le délabrement d'un caleçon de toile cirée que le temps avait réduit à la plus simple expression de sa trame grossière, en enlevant par larges écailles l'enduit solide qui l'avait protégé pendant une moitié de siècle.
Charles Nodier, Contes, « La fée aux miettes », XVII.
2 Le métier est on ne peut plus simple : deux pédales croisent les fils de la trame; un peigne suspendu en travers de la bande retombe sur la chaîne après chaque passage de navette.
Gide, Voyage au Congo, VII, 20 janvier.
2 (1764). Sc., techn. Structure d'un réseau (cf. Bonnet, in Littré).Anat. || Trame broncho-vasculaire du poumon.Trame des fissures d'un terrain.
3 Un petit chêne aux feuilles comme tiquetées de rousseur et mangées en partie par les chenilles, qui en ont mis à jour la trame semblable à un tulle.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, 26 oct. 1855, t. I, p. 92.
Photogr. Fin quadrillage sur verre, interposé entre l'original et la couche sensible, dans les procédés de reproduction en relief (photogravure, similigravure). → aussi Héliogravure, cit. || Une trame de 100 (lignes par pouce). || Trame gravée, trame cristal. || Trame de contact (ou, plus cour., trame contact). || Trame magenta.
Télév. Ensemble des lignes d'une image télévisée décrites au cours d'un balayage vertical unique.
———
II (XVIe). Fig.
1 Vx ou littér. Ce qui se déroule comme un fil. || La trame des destinées (→ Dénouer, cit. 18), de nos jours, des jours (→ Dimanche, cit. 2).Vx. Vie (cf. Corneille, Horace, vers 1616).
2 (Fin XVIe). Vx ou littér. Manœuvre cachée; intrigue élaborée pour nuire. Complot, manigance, ruse. → Grippe, cit. 2. || Ourdir (cit. 3 et 4), nouer (→ Conspirateur, cit.), machiner (cit. 1) une trame. Tramer. || « Je sais les tours rusés et les subtiles trames (…) » (→ Planter, cit. 3, Molière).
3.1 Cet homme était l'âme de l'invasion, et lui seul, par ses trames depuis longtemps ourdies avait eu assez d'influence sur les khans et sur leurs hordes pour les entraîner à la conquête de la Russie asiatique.
J. Verne, Michel Strogoff, p. 494.
3 (1829). Mod. Par métaphore (du sens propre). Ce qui constitue le fond, la structure régulière d'une chose organisée. Texture, tissu. || La trame du récit (→ Incorporer, cit. 4). Affabulation, fabulation. || Insérer des exemples (cit. 36) dans la trame d'un dictionnaire. || La trame de la vie : sa texture même.
4 En un instant, Corentin instruisit le soldat des événements dont la trame, quoique cachée, laissait voir quelques-uns de ses fils (…)
Balzac, les Chouans, Pl., t. VII, p. 1017.
5 (…) un de ces petits faits insignifiants et délicieux qui forment le fond même, la trame de l'existence.
Maupassant, Mlle Perle, IV.
COMP. (Du I.) Casse-trame.
HOM. Tram, formes du v. tramer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • trame — trame …   Dictionnaire des rimes

  • tramé — tramé …   Dictionnaire des rimes

  • trame — TRAME. s. f. Fil passé, conduit par la navette entre les fils qui sont tendus sur le mestier pour faire de la toile, de la serge, du drap, & autres choses. Il y a des estoffes dont la chaine est de fil, & la trame de soye. On dit fig. &… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TRAME — « trAme » (avec une majuscule seulement pour le A) est une équipe d’accueil (EA 4284) de l Université de Picardie Jules Verne. Ce centre de recherche interdisciplinaire rassemble essentiellement des historiens, des historiens de l art,… …   Wikipédia en Français

  • tramé — tramé, ée (tra mé, mée) part. passé de tramer. 1°   Dont la trame est passée entre les fils de la chaîne. Une étoffe tramée d or, d argent.    Fig. •   Le ciel, qui les avait l un pour l autre formés, Voulut que d un même or leurs jours fussent… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Trame — [tra:m, fr. tram] die; <aus gleichbed. fr. trame, dies aus lat. trama »Gewebe«> leicht gedrehte, als Schussfaden verwendete Naturseide …   Das große Fremdwörterbuch

  • trame — «tram», noun. = tram2. (Cf. ↑tram) * * * trame var. tram n.1 …   Useful english dictionary

  • Trame [1] — Trame (Anat.), so v.w. Perinäum …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Trame [2] — Trame (fr., spr. Trahm), der Einschlag des Gewebes; davon Tramseide (Traminseide), so v.w. Einschlagseide, im Gegensatz von Organsinseide, f. u. Seide S. 779 …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Trame — trame, treme nm sentier Lavedan …   Glossaire des noms topographiques en France


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»